Faculté d’étiopathie de Paris

Faculté d’étiopathie de Paris

Un reportage sur la faculté d’étiopathie de Paris

Le 18 mai 2017 a été diffusé un reportage sur la faculté d’étiopathie de Paris et la pratique de l’activité professionnelle d’étiopathe.

Dans ce reportage diffusé sur France 2, les journalistes de télématin mettent en évidence l’excellence de la formation dispensée dans les centres de formations dédiés à l’apprentissage de l’étiopathie.

La formation en France

Il existe quatre centres d’enseignement de l’étiopathie en France : Paris, Toulouse, Lyon et Rennes. Ces quatre facultés libres d’étiopathie dispensent une formation complète de six années post bac organisées en trois cycles :

  • Un cycle premier de deux années, regroupant les matières fondamentales : Anatomie, physiologie, biologie…
  • Un cycle second caractérisé par un approfondissement des systèmes biologiques : Cardiologie, neurologie, gastro-entérologie…
  • Un troisième et dernier cycle de deux années regroupant les matières transversales que sont les principes en étiopathie, la clinique et l’analyse étiopathique…

En parallèle de cette formation théorique, les étudiants en étiopathie suivent un cursus pratique dès la première année afin d’acquérir et de maîtriser les gestes techniques utilisés au quotidiens par les praticiens étiopathes.

L’accès à des formations complémentaires

A l’issu de ce cursus interne aux facultés d’étiopathie, les étudiants futurs étiopathes ont la possibilité de se spécialiser au sein d’universités partenaires :

  • diplôme universitaire d’anatomie clinique,
  • diplôme inter-universitaire d’imagerie neuro-vasculaire,
  • diplôme universitaire d’anatomie abdomino-pelvienne.

Ces formations complémentaires constituent une illustration de la collaboration régulière de l’étiopathie avec les facultés de médecine.

Une formation professionnalisante 

La formation pratique est quant à elle complétée par une année de consultation des étudiants en dernière année au sein de cliniques dédiées à la pratique de l’étiopathie. Ces structures de consultations, sous supervision d’un praticien diplômé et expérimenté, constituent une opportunité pour les étudiants dans l’approfondissement de leur expertise médicale.

En parallèle de cette année d’activité en clinique les étudiants de sixième année effectuent des gardes dans les services d’urgences hospitalo-universitaires afin de se familiariser avec leur future collaboration avec la médecine allopathique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisé par TroisW agence web | 2017