La prise en charge des sportifs en étiopathie.

Le running et l’étiopathie

L’étiopathie est une pratique de soin spécialisée dans la prise en charge des pathologies d’origines mécaniques. L’étiopathe est à la fois un diagnosticien et un mécanicien du corps humain. Ces deux aspects constituent les piliers de la pratique quotidienne des étiopathes. En effet, la recherche de la cause et l’application d’un traitement manuel sont les garants, pour les patients des cabinets d’étiopathie, d’une guérison rapide, efficace et précise.

La pratique de course à pied constitue une activité sportive fréquemment associée à des petits traumatismes intéressant les membres inférieurs. Elle associe à la fois une sollicitation importante du système locomoteur et du système cardio-pulmonaire.

Les étiopathes, par leurs expertises des pathologies mécaniques, en particulier des atteintes musculo-squelettiques sont les interlocuteurs privilégiés des runners réguliers et occasionnels.

Cette expertise professionnelle est aujourd’hui mise en avant par le magazine “RUNNER’S”. En effet une large page est consacrée à l’étiopathie et aux bénéfices apportés par cette thérapeutique aux pratiquants réguliers. Sont mis en avant, les prises en charges spécifiques des membres inférieurs en particulier les tendinopathies achilléennes.

Le mot de l’expert

Un étiopathe, M. Tronc répond également avec précision et concision à la spécificité de l’étiopathie par rapport aux autres thérapies manuelles. Cet étiopathe expérimenté met en avant le caractère objectif, causal et scientifique du diagnostic étiopathique. Cette précision et objectivité constitue l’élément clef de l’efficacité du traitement appliqué par les étiopathes, en particulier sur des patients dont le niveau de sollicitation musculaire est élevée.

La formation des étiopathes

Il est également mis en avant le niveau de formation des praticiens exerçant le métier d’étiopathe. Six années d’études sont en effet indispensables à la pratique de l’étiopathie. Cette formation, dispensée dans quatre facultés libres d’étiopathie associe à la fois théorie et pratique. L’acquisition de connaissances théoriques et la répétitions des techniques thérapeutiques permet aux jeunes praticiens d’être efficaces dès le début de leur activité professionnelle.

 

Un reportage sur la faculté d’étiopathie de Paris

Le 18 mai 2017 a été diffusé un reportage sur la faculté d’étiopathie de Paris et la pratique de l’activité professionnelle d’étiopathe.

Dans ce reportage diffusé sur France 2, les journalistes de télématin mettent en évidence l’excellence de la formation dispensée dans les centres de formations dédiés à l’apprentissage de l’étiopathie.

La formation en France

Il existe quatre centres d’enseignement de l’étiopathie en France : Paris, Toulouse, Lyon et Rennes. Ces quatre facultés libres d’étiopathie dispensent une formation complète de six années post bac organisées en trois cycles :

  • Un cycle premier de deux années, regroupant les matières fondamentales : Anatomie, physiologie, biologie…
  • Un cycle second caractérisé par un approfondissement des systèmes biologiques : Cardiologie, neurologie, gastro-entérologie…
  • Un troisième et dernier cycle de deux années regroupant les matières transversales que sont les principes en étiopathie, la clinique et l’analyse étiopathique…

En parallèle de cette formation théorique, les étudiants en étiopathie suivent un cursus pratique dès la première année afin d’acquérir et de maîtriser les gestes techniques utilisés au quotidiens par les praticiens étiopathes.

L’accès à des formations complémentaires

A l’issu de ce cursus interne aux facultés d’étiopathie, les étudiants futurs étiopathes ont la possibilité de se spécialiser au sein d’universités partenaires :

  • diplôme universitaire d’anatomie clinique,
  • diplôme inter-universitaire d’imagerie neuro-vasculaire,
  • diplôme universitaire d’anatomie abdomino-pelvienne.

Ces formations complémentaires constituent une illustration de la collaboration régulière de l’étiopathie avec les facultés de médecine.

Une formation professionnalisante 

La formation pratique est quant à elle complétée par une année de consultation des étudiants en dernière année au sein de cliniques dédiées à la pratique de l’étiopathie. Ces structures de consultations, sous supervision d’un praticien diplômé et expérimenté, constituent une opportunité pour les étudiants dans l’approfondissement de leur expertise médicale.

En parallèle de cette année d’activité en clinique les étudiants de sixième année effectuent des gardes dans les services d’urgences hospitalo-universitaires afin de se familiariser avec leur future collaboration avec la médecine allopathique.

Un article de “Midi libre Montpellier” revient sur le rôle de l’étiopathe pendant la grossesse, en particulier dans la prise en charge des petits accidents de la vie quotidienne pour les femmes enceintes …

L’étiopathie est une thérapie manuelle dont la spécificité repose sur le mode de diagnostic. Il s’agit en effet pour l’étiopathe de mettre en évidence les liens de causalités entre les symptômes du patient et la cause sous jacente de la pathologie …

Voir plus d'actualités

Réalisé par TroisW agence web | 2017